Articles

Affichage des articles du 2019

Les suicidés du Père-Lachaise

Image
Le cimetière est la dernière demeure (bien que plus exactement ce soit l'ossuaire, le cimetière n'étant qu'une étape intermédiaire plus ou moins longue destinée au recueillement de la famille et des proches qui survivent au défunt). Mais le cimetière est également un lieu où on y meurt volontairement, accidentellement et parfois par homicide.
Grâce aux bibliothèques numériques Gallica et Retronews qui mettent à disposition sur Internet des vieux articles de journaux, j'ai pu identifier vingt-huit suicides entre 1833 et 1944. On y trouve une proportion importante d'hommes. Vint-trois hommes se sont suicidés, dont dix-neuf par arme à feu. Un homme s'est pendu à une croix et un autre a tenté de mettre fin à ses jours à l'aide d'un rasoir. Quand aux cinq femmes, deux ont opté pour le pistolet et le poison et une s'est pendue dans le cimetière.

Voici une sélection arbitraire de drames intervenus au cimetière du Père-Lachaise : Thérèse Gast née Heimburger (c…

Registres des cimetières parisiens

Image
Depuis janvier 2019, il est possible de consulter les répertoires annuels et les registres journaliers d’inhumation de 19 cimetières de la Ville de Paris sur les site des Archives de Paris. On peut donc désormais rechercher les défunts inhumés dans les cimetières parisiens pour la période 1804 à 1968 depuis chez soi, sans passer par la Conservation. La Ville dispose d'un 20e cimetière, le cimetière du Calvaire, mais ce dernier ne dispose pas de registre !

Ces registres permettent notamment d'accéder aux informations suivantes :
date du décès ou date d'inhumation ;emplacement et étendue de la sépulture dans le cimetière concerné ;lieu du décès  (arrondissement ou commune) ;âge du défunt. Il faut généralement débuter par une recherche dans le répertoire annuel afin de trouver le numéro d'ordre ou la date exacte d'inhumation puis consulter le registre journalier.
Identifier une tombe anonyme La plupart des recherches se feront par le nom de famille mais il est égaleme…

Le Père-Lachaise de 1855 par F. T. Salomon

Image
F. T. Salomon a publié en 1855 l'ouvrage intitulé Le Père Lachaise, recueil général alphabétique des concessions perpétuelles établies dans ce lieu, précédé des tarifs des pompes funèbres, du prix des terrains, des lois, décrets, ordonnances et arrêtés sur la matière, avec notes explicatives, vues et plan général. 312 pages réservées aux initiés.
L'ouvrage est constitué de tableaux qui correspondent à un inventaire complet des concession perpétuelles du cimetière en 1855. Cet inventaire est complété d'une localisation assez fine des concessions. 

Malheureusement en l'état, l'ouvrage n'est guère pratique car l'auteur a trié les concessions par ordre alphabétique. Or les amateurs éclairés du Père-Lachaise opèrent plutôt par zone géographique. Il n'est pas rare en effet d'identifier une concession anonyme en fonction des tombes voisines.
Une transcription de l'ouvrage circule au sein d'un groupe d'amateurs éclairés. Mais aucune vers…