samedi 29 octobre 2011

Le cimetière du Père-Lachaise sur Wikimedia Commons

Le projet sur lequel je bosse actuellement (le cimetière du Père-Lachaise) est un bon exemple de ce que apporter Wikimedia Commons.

Le cimetière du Père-Lachaise accueille chaque année deux millions de visiteurs. Sur les 70 000 concessions, 30 000 sont protégées au titre des monuments historiques.

En raison du patrimoine funéraire considérable dont dispose la capitale, la Mairie de Paris qui gère le Père-Lachaise ne peut mettre à disposition du public énormément d'information. La priorité est donnée à la gestion du cimetière. Le recensement, l'entretien et la surveillance pour éviter les vols souffrent d'un manque de moyens.

Le service cimetière rattaché à la direction des parcs, jardins et espace verts met très peu d'information à l'accès du public : une description sur le site de la mairie d'arrondissement, une description sur le site de la Mairie de Paris et un plan très bien fait mais forcément succinct.

Des taphophiles maintiennent des sites web. Les sites généralistes comme landrucimetières.fr ou l'association Les amis et passionnés du Père-Lachaise référencent un grand nombre de sépultures. Il y a également des sites spécialisés qui recensent les vitraux ou les statuaires féminines. Connaissant le site Clochers de France qui recense 38 494 édifices religieux en France, un blog qui met en ligne les permis de construire de Paris de 1876 à 1939 ou encore saintejeanne.fr qui recense 20 000 statues de Jeanne d'Arc dans le monde, je ne m'étonne plus des merveilles qu'on peut trouver sur internet.

Voici quelques services que je vais tâcher de proposer sur Wikimedia Commons

Géolocalisation
Jusqu'à présent, le visiteur n'a à sa disposition que le plan distribué par la mairie de Paris qui indique de manière peu précise l'emplacement de 154 sépultures ou d'acheter des livres comme celui de José de Valverde et Hervé Hughues qui propose une carte avec un peu moins de 400 tombes.

Inventaire du patrimoine funéraire
Les sites sur le Père-Lachaise proposent principalement des photographies de sépultures et des informations sur les personnes enterrées. Le patrimoine funéraire est un peu délaissé. Il me semble donc intéressant que Wikimedia Commons propose des informations sur le patrimoine funéraire, notamment à partir des ouvrages mis en ligne par les bibliothèques numériques (ex : Archives de l'art français, Gazette des Beaux-Arts) et des informations trouvées sur les monuments (signatures, épitaphes, dates, nom des personnes enterrées).

L'inventaire du patrimoine funéraire n'existe malheureusement pas. Je vais devoir le faire moi même. J'ai pour cela conçu une fiche d'inventaire à partir de la fiche réalisée par la société d'archéologie et d'histoire de la Mayenne.

Photo
Proposer des photos du monument mais également des détails (signatures, bustes, statues...), sous licence libre afin qu'elles puissent être réutilisées. Contrairement aux autres sites, les droits d'auteurs des architectes, sculpteurs, maitres verriers seront respectés. Il m'arrive fréquemment de supprimer des photos de la tombe d'Oscar Wilde publiées sur Wikimedia Commons. Cette tombe est l'œuvre de Jacob Epstein mort en 1959. Il faut donc attendre 2030 avant de pouvoir publier une photographie de la tombe sans l'accord des ayants droit d'Epstein.

Multilinguisme
Le Père-Lachaise est connu dans de nombreux pays, il faut proposer le contenu dans plusieurs langues.