Articles

Les suicidés du Père-Lachaise

Image
Le cimetière est la dernière demeure (bien que plus exactement ce soit l'ossuaire, le cimetière n'étant qu'une étape intermédiaire plus ou moins longue destinée au recueillement de la famille et des proches qui survivent au défunt). Mais le cimetière est également un lieu où on y meurt volontairement, accidentellement et parfois par homicide.
Grâce aux bibliothèques numériques Gallica et Retronews qui mettent à disposition sur Internet des vieux articles de journaux, j'ai pu identifier vingt-huit suicides entre 1833 et 1944. On y trouve une proportion importante d'hommes. Vint-trois hommes se sont suicidés, dont dix-neuf par arme à feu. Un homme s'est pendu à une croix et un autre a tenté de mettre fin à ses jours à l'aide d'un rasoir. Quand aux cinq femmes, deux ont opté pour le pistolet et le poison et une s'est pendue dans le cimetière.

Voici une sélection arbitraire de drames intervenus au cimetière du Père-Lachaise : Thérèse Gast née Heimburger (c…

Registres des cimetières parisiens

Image
Depuis janvier 2019, il est possible de consulter les répertoires annuels et les registres journaliers d’inhumation de 19 cimetières de la Ville de Paris sur les site des Archives de Paris. On peut donc désormais rechercher les défunts inhumés dans les cimetières parisiens pour la période 1804 à 1968 depuis chez soi, sans passer par la Conservation. La Ville dispose d'un 20e cimetière, le cimetière du Calvaire, mais ce dernier ne dispose pas de registre !

Ces registres permettent notamment d'accéder aux informations suivantes :
date du décès ou date d'inhumation ;emplacement et étendue de la sépulture dans le cimetière concerné ;lieu du décès  (arrondissement ou commune) ;âge du défunt. Il faut généralement débuter par une recherche dans le répertoire annuel afin de trouver le numéro d'ordre ou la date exacte d'inhumation puis consulter le registre journalier.
Identifier une tombe anonyme La plupart des recherches se feront par le nom de famille mais il est égaleme…

Le Père-Lachaise de 1855 par F. T. Salomon

Image
F. T. Salomon a publié en 1855 l'ouvrage intitulé Le Père Lachaise, recueil général alphabétique des concessions perpétuelles établies dans ce lieu, précédé des tarifs des pompes funèbres, du prix des terrains, des lois, décrets, ordonnances et arrêtés sur la matière, avec notes explicatives, vues et plan général. 312 pages réservées aux initiés.
L'ouvrage est constitué de tableaux qui correspondent à un inventaire complet des concession perpétuelles du cimetière en 1855. Cet inventaire est complété d'une localisation assez fine des concessions. 

Malheureusement en l'état, l'ouvrage n'est guère pratique car l'auteur a trié les concessions par ordre alphabétique. Or les amateurs éclairés du Père-Lachaise opèrent plutôt par zone géographique. Il n'est pas rare en effet d'identifier une concession anonyme en fonction des tombes voisines.
Une transcription de l'ouvrage circule au sein d'un groupe d'amateurs éclairés. Mais aucune vers…

Téléchargez le contenu de Gallica en haute résolution

Image
Suite à mon article Diffusez le contenu culturel grâce à Dezoomify permettant de récupérer le contenu des collections parisiennes en haute résolution, voici un billet pour faire la même chose sur le fonds ancien de Gallica.

Exemple : Si vous souhaitez récupérer la planche située à l'adresse http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64486603/f62.image


Récupérez l'identifiant du livre et le numéro de page pour former l'url suivante :

http://toolserver.org/~kolossos/image/gallica.php?height=8000&width=8000&zoom=6&path=http://gallica.bnf.fr/proxy?method=R%26ark=bpt6k64486603.f62 

Puis vous devez modifier les paramètres height et width jusqu'à ne plus avoir de numéros en-dessous et à droite de l'image (les paramètres height et width sont inversés, height=largeur et width=hauteur). Tâtonnez jusqu'à trouver les bons paramètres. Il doit y avoir une méthode plus intelligente, mais je ne la connais pas.


Dernière étape : sauvegardez l'image. Vous devez faire …

Contribuez à Wikidata avec pywikibot (I)

Image
En 10 années de présence sur les projets Wikimedia, j'ai toujours évité d'apprendre à me servir de Python et Pywikipedia. Mais pour contribuer efficacement à Wikidata sans y passer des heures, faut un robot.

Me voilà donc en train de télécharger Python pour Windows. Ça tombe bien, au même moment, Coyau tweet des vidéos de serpents.
Le mystère des chaussettes qui disparaissent enfin élucidé ! http://t.co/86WNRnVLUx— Coyau (@Coyau) 15 Mars 2014 Attention à bien télécharger Python 2.x Pywikipediabot (qui s'appelle dorénavant Pywikibot) ne fonctionne pas avec la version 3 de Python. Installez-le à la racine.

Puis téléchargez la version core de Pywikibot. Installez-le à la racine.

Dorénavant tout va se dérouler dans le fenêtre de commande qui s'ouvre en tapant
cmd dans la barre de recherche du menu Démarrer. Allez dans le répertoire où se trouve Pywikibot et tapez
pwb.py login -all.
Une série de questions va vous être posée. Voici ce qu'il faut répondre :
K, N, Y, 22, votre…

Illustrez Wikidata en un clic

Image
Il est possible d'ajouter un portrait se trouvant sur Wikimedia Commons en un clic à l'aide de l'outil Wikidata Free Image Search Tool (FIST).

Au préalable, vous devez autoriser l'outil à se connecter à votre compte. Les ajouts dans Wikidata se feront avec votre compte utilisateur. Cliquez sur WiDaR, puis Authorize WiDaR et enfin Allow.

Revenez à l'outil FIST.

Exemple : la requête claim[21:6581072] and claim[106:36180] permet d'afficher les fiches Wikidata des femmes écrivaines sans portrait (plus exactement, dont la propriété P18 est vide).
Placez la souris sur le portrait qui vous intéresse. Une boîte s'affiche. Cliquez sur le lien vert. C'est terminé ! L'outil insère le lien dans Wikidata.
FIST permet également d'insérer les logos, les signatures, les cartes, etc. Suffit de cliquer sur le lien bleu.

Wikipedia en 3 colonnes

Image
Je viens de découvrir un css pour Wikipedia sur Twitter. Réalisé par Magnus Manske, il met en forme les articles de Wikipedia en 3 colonnes. La colonne de gauche accueille la table des matières et les images. La colonne centrale contient l'article. Et la colonne de droite contient les images, l'infobox, les liens vers les autres projets Wikimedia.



Le code se trouve dans common.css. Conçu pour la Wikipedia en anglais, le code nécessite des adaptations pour fonctionner sur la Wikipedia en français. Il faudrait aussi limiter la mise en page à l'espace de nom article.

Mise à jour 1. Voici le code pour que la fenêtre d'édition ne soit pas impactée et limiter le CSS aux articles (espace de nom 0).